Le BIM au service de la RE2020

En quoi la démarche et la maquette numérique BIM – building information modeling – peuvent-elles être mises au service d’une construction et d’une déconstruction plus vertueuses sur le plan environnemental ? Julien Mercier, fondateur de la société IM-PACT, décrypte le sujet, dans ses dimensions technologiques mais aussi humaines.

Dans quelle mesure le BIM peut-il s’inscrire dans la dynamique de la RE2020 ?

En tant que management de l’information, le BIM est un outil clé pour choisir des matériaux de construction, en fonction de leurs composants, de leur provenance, et donc de leur impact carbone. La maquette numérique permet également de faire des simulations sur l’approvisionnement des matériaux et sur les déchets qu’ils génèreront ; puis de faire des arbitrages. Si on souhaite par exemple conserver un matériau peu vertueux, pour des questions esthétiques, on pourra compenser cet impact en privilégiant par ailleurs le recours à des…

Lire la suite

/* ]]> */