enfin une définition commune et partagée !

Parce qu’il vise à apporter davantage de services aux occupants et aux exploitants, le bâtiment intelligent s’équipe de systèmes d’information spécifiques et se pare de numérique, qui produit d’importantes quantités de données. Dans le même temps, le bâtiment devient aussi plus complexe. Une complexité qu’il convient d’organiser grâce à un “super” système d’information du bâtiment, dont les contours restaient jusqu’alors flous. Pour la première fois, la filière s’est accordée pour partager une définition commune du BIS (Building Information System) et du BOS (Building Operating System), à découvrir dans le livre blanc « Le BIS et le BOS, les outils de la gouvernance des données du bâtiment », disponible sur le site de la SBA !

Depuis 2 ans, une centaine de représentants des corps de métiers du bâtiment (maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, exploitants, fournisseurs de solutions) s’organisent pour travailler…

Lire la suite

/* ]]> */