« Le Bim, potion magique pour les petites agences d’architecture », O. Celnik

Le 22 février se tiendront à Paris les Rencontres du numérique, sous l’égide du Conseil régional de l’ordre des architectes d’Île-de-France (Croaif). Un évènement qui se destine à aider les architectes à prendre conscience des outils et des apports du numérique, comme nous l’explique Olivier Celnik, conseiller ordinal référent sur ce sujet. « Nous aborderons ces thèmes dans une tonalité volontaire et optimiste », explique-t-il à Batiactu. « Tout en mettant les pieds dans le plat sur les sujets sensibles qui peuvent éveiller des craintes : les coûts supplémentaires entraînés par l’utilisation de ces outils, un surplus de travail qui ne serait pas facturé, davantage de responsabilités à supporter… »

 

Les architectes « doivent s’emparer de ces outils »

 

Il y a tout juste un an, une polémique avait opposé l’éditeur de logiciel Autodesk et des représentants des architectes : existait la crainte de voir les données des maîtres d’œuvre pillées et…

Lire la suite

/* ]]> */