« Nous percevons une réelle volonté de voir émerger la ville durable à la française », Valérie David, Eiffage

Dans la course à la smart city, les candidats ne manquent pas pour porter les projets. Le BTP, majors en tête, ne fait pas exception et compte sur son expérience pour faire la différence dans les appels d’offres. Eiffage, qui préfère l’expression ville durable à celle de smart city, a déjà bâti un démonstrateur à Marseille et est à la manœuvre sur d’autres projets, comme nous l’explique Valérie David, directrice du développement durable et de l’innovation transverse du groupe. Avec une stratégie alliant vision systémique, partenariat, et innovation.

Comment le groupe Eiffage définit-il la smart city ?

Valérie David. Nous préférons parler de ville durable plutôt que de smart city, car le numérique n’est…

Lire la suite

/* ]]> */