Signal d’alerte sur la résilience des infrastructures numériques

Le plan France très haut débit n’est pas encore arrivé à son terme, mais il faut d’ores et déjà anticiper la suite : assurer la pérennité des réseaux ! L’enjeu est d’autant plus important que désormais, « les infrastructures numériques sont devenues essentielles, elles sont une évidence et même vitales, lance Philippe Le Grand, président de l’organisation professionnelle Infranum. Leur résilience doit donc être une exigence » !

 

Le sujet doit être hissé, prône-t-il, en priorité nationale. Le député du Rhône Thomas Gassilloud ne le dément pas d’ailleurs, puisqu’il note même une diminution de la « résilience nationale » du fait d’une dépendance de plus en plus forte à la technologie. « Lorsqu’un service numérique tombe en panne, c’est la panique. La technologie peut apporter des solutions, mais elle constitue aussi un point de vulnérabilité », estime-t-il.

 

Des ruptures de service pénalisantes

 

Yves Breton, directeur de Gironde Numérique,…

Lire la suite

/* ]]> */