L’ombre au tableau ? Le numérique à l’heure de la sobriété énergétique

Selon les travaux du Shift Project, le numérique représentait 4 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde en 2019, avec une croissance énergétique de 9 % par an. La production d’équipements numériques implique aussi l’utilisation croissante de métaux rares, qui entre en concurrence avec le développement des technologies énergétiques bas-carbone telles que les batteries. Nos usages numériques ont donc d’ores et déjà un impact important en termes environnementaux.

Dans le même temps, de nombreux projets de smart city comptent sur le numérique pour contribuer à optimiser nos consommations et à réduire notre empreinte environnementale.

Comment envisager ces différents usages du numérique à l’heure de la sobriété énergétique ?

Intervenants :

Lire la suite

/* ]]> */